Tous au restaurant! 22 au 28 septembre 2014

vienilogoevent

Bonjour!

Juste un petit article pour vous dire de ne pas louper la prochaine édition de l’événement “votre invité est notre invité“.

En quoi cela consiste? C’est très simple: un menu offert pour un menu acheté (entrée, plat, dessert). Non seulement cela peut être une belle occasion pour découvrir de nouveaux lieux, mais en plus, de nombreux grands chefs sont associés à cette initiative (en même temps, ça a été lancé par Alain Ducasse…)

Mieux, s’il vous prend l’envie de vous faire un petit we gastronomique, ceci est valable dans toute la France!

Personnellement, je débarquerai tout juste de l’avion donc ça sera Paris, mais quelques adresses mythiques me font déjà saliver: Hélène Darroze, Guy Savoy, Michel Rostang, Jean Louis Nomicos, Lasserre …

Un seul conseil si vous voulez profiter des grandes tables: ruez-vous sur les places, ça part très vite! Les résas ouvrent le 17 septembre.

Vous pouvez même liker leur page facebook.

A vos agendas!

affiche_tous_au_restaurant_bd_jpg

Pozzetto – le glacier du marais

Hello,

Avez-vous déjà entendu parler de Pozzetto? Si comme moi, vous avez lu quelques articles sur les meilleurs glaciers de Paris pour profiter de l’été (évidemment pendant que vous vous morfondez au bureau), probablement. Sinon, rassurez-vous, il n’est pas trop tard pour rattraper le temps perdu et lire ce merveilleux article! J’ai donc profité d’une éclaircie lors de ce samedi d’août pour vérifier par moi-même ce qui se disait sur cet endroit. La pluie ayant découragé la plupart des gourmands, j’ai pu en plus prendre tout mon temps pour faire mon choix!
Donc Pozzetto, concrètement c’est quoi? Un glacier, ça je pense que vous l’aurez compris, mais pas n’importe lequel. Comme l’explique leur site, “Littéralement le mot “Pozzetto” signifie “petit puits”. Les “Pozzetti” (pluriel de Pozzetto) permettent de conserver les glaces au froid avec un système de bain-marie utilisé par les maîtres glaciers italiens. Ce système préserve le délicat équilibre de la structure et du parfum de la glace en évitant les chocs thermiques.” Il s’agit donc de glace italienne, une vraie, préparée quotidiennement (ce qui explique le nombre de parfums réduits), à base de produits frais.

Pour être sûr de ne pas passer à côté, Pozzetto, ça ressemble à  ça:

IMG_20140804_142312

Vous pouvez soit prendre une glace à emporter, soit rentrer dans le petit café pour apprécier également leur choix de boissons chaudes et autres douceurs.

Bon revenons à l’essentiel donc: les glaces. Les parfums sont divisés en plusieurs catégories, comme l’illustre très bien la photo:

20140802_192105

 

Du coup, même avec un choix “limité”, je ne savais déjà plus où donner de la tête… Je choisis donc la taille de mon pot (moyen, 4,90€) et réalise que, ô merveille, on peut y mettre autant de parfums qu’on souhaite! Je n’ai pas poussé le vice jusqu’à lui demander de mettre 12 parfums dans un petit pot (tiens, ça aurait pu être drôle ça), mais me suis contentée de 4 (et j’ai également honteusement profité du pot de mon homme pour goûter d’autres parfums niark niark). J’ai donc opté pour fiordilatte, chocolat blanc, gianduia et pastèque. Et ça donnait ça:

IMG_20140803_014635

Je serais bien incapable de donner un ordre de préférence, tant elles étaient toutes excellentes. La pastèque était ultra rafraîchissante, et donnait vraiment l’impression de mordre dans le fruit. La fiordilatte douce et subtile, le chocolat blanc était une petite tuerie, et quant au gianduia, le petit goût de noisette était exquis! Seul bémol, j’ai goûté la stracciatella qui elle était un peu décevante.

Donc verdict, courrez-y, ça vaut vraiment le coup d’aller faire un tour, et d’en profiter pour se faire une petite ballade digestive dans le Marais! Sinon, si vous avez toujours faim, ils ont également créé Pozzetto 2, une épicerie italienne plus tournée vers le salé, qui se trouve juste à côté.

Pozzetto
39 rue du Roi de Sicile, Paris,
France 75004
http://www.pozzetto.biz/

Les deux vaches – la table d’hôte

Bonjour à tous!

Pour ce premier article, j’ai décidé de vous parler de ma dernière découverte pour le déjeuner: la table d’hôte des deux vaches.

Vous connaissez déjà peut-être les deux vaches pour les avoir croisées au hasard des rayons de votre supermarché. Il s’agit de produits laitiers bio (et notamment de yaourts super bons), produits selon une démarche éco-responsable (le site ici), et dont vous reconnaîtrez aisément les deux meuh-scottes (hum, je vais probablement arrêter là cette envolée humoristique au risque de faire fuir le moindre lecteur dès le premier article):

bio_pour_tous

 

Je retrouvais donc une amie pour déjeuner, parfaite occasion pour tester ce resto à deux pas de ma boîte.

A l’étage, vous trouvez donc tout ce qui est à emporter, du sandwich à la salade, et surtout, un merveilleux bar à froyo (ou plus clairement frozen yoghurt) que je n’ai pas eu l’occasion de tester; mais je me suis promis d’y revenir bien évidemment! Vous pouvez donc vous poser en terrasse ou à l’intérieur pour déguster votre casse-croûte bio, fait à base de produits locaux et frais, en direct de chez les producteurs (enfin, en tout cas c’est ce que leur pub dit). Et ça ressemble à ça:

20140729_142230

Sinon, si vous avez plus de temps, vous avez la deuxième option, celle que j’ai testée: la table d’hôtes!

Pour cela, rdv au sous-sol, ou vous serez placé autour d’une table en U, avec des plats arrivant sur… Un tapis roulant! Oui oui, comme dans certains bar à sushis (mais sans les sushis). Ambiance tamisée, déco sympa, et petite vue sur la cuisine qui envoie les plats direct sur la bande magnétique. Autant vous dire qu’en voyant tous ces plats alléchants qui vous passent sous le nez, alors que votre estomac commence à crier famine, c’est à peine si vous avez le temps de lire la carte que vous vous serez déjà jeté sur un petit bol cerclé de couleurs vives.

20140729_132140

Il faut avouer que voir le plat que vous vous préparez à manger peut aider à choisir dans certains cas, mais pour moi, c’était plus une source d’indécision! J’ai finalement opté en entrée pour une salade au rouget, riz, lentilles et légumes d’été. Léger, frais, et fait avec de vraiment bons produits frais. C’était donc un très bon début!

IMG_20140801_180053

 

Ensuite, j’ai continué pour le plat sur un burger végétarien au cantal, composé d’aubergine, tomates et je ne sais plus exactement quels autres légumes. Les légumes, juste un peu confits, mélangés avec juste la bonne dose de fromage, c’était merveilleux!! Ca change du burger végé avec juste un gros champignon, ou encore avec un morceau de tofu! Un vrai régal! J’en oublierais presque le bun, qui pourtant mérite aussi qu’on le mentionne, avec sa texture un peu briochée. Miam! Le tout accompagné d’un petit verre de Tourraine pas désagréable.

IMG_20140801_212448

Et enfin, le clou du spectacle, un sablé et sa crème au beurre salé, léger comme tout!
L’apparence semblait plutôt indiquer à priori le contraire, mais la crème était plus sous forme de mousse onctueuse, ça fondait en bouche, avec la texture parfaite  du sablé c’était juste un petit bout de paradis! La petite pointe de sel dans le tout y était peut-être aussi pour quelque chose.

IMG_20140801_212713

Etant donné que les plats tournoyaient allègrement sous mon nez, j’avoue ne pas avoir fait attention sur le moment à la couleur des ramequins que je prenais, et donc à leur prix… Ma peur s’est vite dissipée quand j’ai reçu l’addition!
22€ entrée/plat/dessert et un verre de vin, pour du bio face aux Galeries Lafayettes! Que demander de plus!

Autant vous dire que dans ces conditions, cette adresse deviendra vite un de mes QG de pause déj!

Restaurant les deux vaches
17 Boulevard Haussmann, 75009 Paris
01 44 35 26 42
http://www.les2vaches.com/aux-2-vaches