Les rendez-vous de la rentrée à ne pas manquer!

Eclair week Fauchon, du 12 au 20 septembre 2014

Eclair-week-Fauchon-Paris

Chaque année, Fauchon dédie un peu plus d’une semaine à sa spécialité: les éclairs. Tout au long de l’année, vous pouvez déjà retrouver une sélection des parfums classiques et de nouveautés, comme en témoigne leur page web (Je réalise que, honte à moi, je n’ai pas encore testé les surcé/salés framboise/poivron, saumon/mangue/pomelos et crabe/pomme verte/lait d’amande!). Mais vous aurez intérêt à les avoir goûtés avant ces neuf jours merveilleux, car à ce moment là ce n’est pas entre trois mais 36 parfums que vous devrez choisir! Des nouveautés sucrées fort alléchantes (l’éclair citron meringué: meringue italienne parfumée au jus de citron et parsemée de zestes de citron vert, cœur crémeux acidulé et un confit de citron jaune; l’éclair Ayudaya: crémeux à la noix de coco, à la citronnelle et au combava, recouvert d’un glaçage au chocolat blanc décoré de feuille d’or et de noix de coco et l’éclair Henné du Maroc :crémeux au café et à la cardamone, recouvert d’une coque en chocolat décorée de motifs orientaux en beurre de cacao) feront concurrences aux créations salées(«saumon tartare et crème de yuzu», «crabe Saint-Honoré», «Foie Gras fraise», «fromage de chèvre figue de Solliès et noix» ou encore «tomate et jambon Ibaïona»…). La bonne nouvelle, c’est que mon bureau est juste à côté niark niark. La mauvaise: je suis sensée être sur une plage à partir du 21 septembre… Bref, pour plus d’infos, je vous encourage à aller consulter le blog Papilles&Pupilles!

 

Fetish Ispahan chez Pierre Hermé

580x405_GRANDE_FAMILLE_ISPAHAN

La deuxième bonne nouvelle, c’est que Pierre Hermé a décidé de décliner sa fameuse version de l’Ispahan pour notre plus grand bonheur (merci Le Goût du Rêve pour l’info)! Vous ne savez pas à quoi ressemble un Ispahan? Voici la description qu’en fait leur site: “L’accord rose, framboise et letchi a le don de nous transporter. Sa puissance nous propulse immédiatement à l’extase. Miracle, ce divin instantané, ce flash, cette sensation merveilleuse s’évanouit aussitôt, invitant immédiatement à une nouvelle bouchée. Ispahan est un goût exquis, dont on ne se lasse jamais.” Et c’est vrai. Alors imaginez maintenant ceci appliqué à nombre de classiques de la pâtisserie: choux, cheesecake, st ho, baba, cake, sorbet, bonbon, verrines, croissants, nougats, confitures etc. C’est sûr vous ne pouvez QUE trouver votre bonheur. En prime, si vous avez la flemme de vous déplacer, ce gentil Pierre peut même vous les livrer! Le lien, c’est ici.

Le classement des meilleurs pains au chocolat

TEST PAIN CHOCOLATcrédit photo Jean Chritophe Marmara/Le Figaro

Vous ne voulez pas attendre le dessert pour profiter de la rentrée culinaire? Commencez donc dès le petit dej, en éprouvant le classement des meilleurs pains au chocolat établi par le Figaro! Lenôtre Bastille arrive en tête du classement. Mais vous pouvez aussi en profiter pour faire d’une Pierre (Hermé, ok je sors) deux coups puisque ce dernier arrive 3e du classement, ce qui est quand même pas mal. Rassurez-vous, si votre boulangerie de quartier n’est pas dans le classement, c’est surtout car la rédaction s’est focalisée sur 24 adresses bien connues de la capitale. Il est donc tout à fait envisageable de compléter ce classement à votre guise! A vos calepins!

Tous au restaurant! 

affiche_tous_au_restaurant_bd_jpg

Un repas offert pour un repas acheté dans de nombreux restaurant, notamment des grandes tables! Je vous laisse lire l’article que j’ai publié à ce sujet.

Un australien à Paris

Un food truck australien éphémère se ballade à Paris jusqu’au 4 octobre! Envie de changer des burgers? Testez les lunch box d’Alexis Braconnier (ex candidat à Top-Chef apparemment). Au menu? Salade de crabe* au poivre vert et au citron vert ou Ribs de boeuf à l’ananas, sauce BBQ, Meat Pie d’agneau, pickles ou Crevettes Qwehli King Prawns** à l’ail, au maïs et au poivron, et en dessert le Pavlova au kiwi et fruits rouges ou le Chocolat Milo façon liégeois, éclats de brownies aux noix de Macadamia. Ils font même le brunch, composé d’un Croque Vegemite, de Banana Bread et de Lamington (gâteau national à base de chocolat et noix de coco) , et d’un smoothie mangue, concombre et eucalyptus. Pour plus d’infos, rdv ici.

campaigns-fr-foodtruck-pg2-hl1

A vos agendas!

12 septembre – Berges de Seine
13 septembre – Point Ephémère
19-20-21 septembre – Le Carreau du Temple
25 septembre – Le Saut du Loup (107 Rue de Rivoli, 75001 Paris)
26 septembre – L’Opéra Restaurant (Palais Garnier)
30 septembre-3 octobre : Blind Pig (5 rue des Guillemites, 75004 Paris)
4 octobre – MK2 Bibliothèque

Priceless souper #6 Pierre Hermé

Oui, encore lui! Pour les inconditionnels (et ceux qui ont encore des sous en fin de mois), Le Fooding et Master Card s’associent au pâtissier parisien et à la célèbre maison de champagne Mumm pour vous proposer un menu 100% sucré le 19.09.2014 À 18H. Pour la modique somme de 150€, vous pourrez donc être reçu au cœur de l’Atelier, où naissent toutes les créations du chef, et déguster quelques merveilles du genre. Il reste encore des places, dépêchez-vous! Résa ici.

souper

La street food au carreau du temple

streetfood

Du 19 au 21 septembre, c’est la STREET FOOD TEMPLE! Bien sûr, le nom parle de lui-même, vous vous doutez que ça va tourner autour de la gastronomie et de la nourriture de rue. Déjà, tout autour du lieu, vous retrouverez 26 camions qui officient dans la capitale (liste complète ici), avec des grands classiques (le camion qui fume, Cantine California, Glazed…), de la cuisine du monde (thaï, australien, africain, mexicain, chilien…), des burgers et hot dogs en veux tu en voilà, du bio, du frais… Un rêve! Vous êtes au régime? Profitez de la ruelle “mangeons bien, mangeons local”, qui vous propose de faire votre de choix de fruits et légumes parmi les étales colorés, pendant que le truck de la CERVIA proposera de préparer, trancher, ciseler vos emplettes et vous les servir en petits cornets. Enfin, l’allée «MMMMHHHH» qui me rend particulièrement curieuse, puisque tout ce qui en est dit c’est qu’il s’agira de “triporteurs, tricycles et BBQ géants” proposant un vaste choix pour vous sustenter. Pour la partie liquide, il y aura aussi des mixologues invités tous les soirs, pour vous faire goûter de subtils nectars.

Une fois votre estomac contenté, vous pourrez passer aux nourritures de l’esprit, puisque le carreau du temple propose également des expos, des projections, de la musique… Bref, vous n’êtes pas près d’avoir fait le tour! Pour les #régimeuses (ou juste si vous culpabilisez d’avoir enchainé burgers, hot dogs, et barbeuks tous le we), on vous propose même de ramener votre yoga mat et de faire une séance sportive! Pour les sportifs un pastis à la main, ramenez vos boules, il y a un terrain de pétanque. Ils ont vraiment pensé à tout!

Le programme complet, c’est ici.

Le Japon s’invite Rive Gauche

japon

Suite aux recommandations d’un ami, je pense aller faire un tour au Bon Marché incessamment sous peu! Je ne suis à la base pas une grande fan des grands magasins… sauf pour leur rayon gourmet! Cette fois, du 30 août au 18 octobre, c’est le Japon qui est à l’honneur dans le cadre d’une grande exposition culture, mode, design et food. Dans la partie épicerie, pleins de produits kawaï à rapporter chez soi (ou même à se faire livrer si passer la Seine vous fait peur). Côté gastronomie, il y a pléthore d’animations: des Master Class et des démos avec des grands chefs, des dégustations, un bar à thé, mais également des mets créés pour l’occasion à déguster dans les restaurants du BM. Tout est détaillé ici.

Coretta

Hello!

Avez-vous déjà essayé de trouver une table en terrasse un dimanche de beau temps pour le brunch, en plein quartier des Batignolles? Non? En gros c’est à peu près ça:

Mais cette fois, la persévérance et la chance combinées nous ont fait atterrir chez Coretta.

IMG_20140804_14321320140803_154349

J’avais déjà lu plusieurs articles alléchant à propos de ce nouveau restaurant à la déco un peu branchouille mais pas prétentieux, dont la cuisine semblait valoir le détour. Gros plus number one: la vue dégagée sur le fort agréable parc Martin Luther King (ça vous donne même un plan pour une balade dominicale post-brunch); gros plus number two: la terrasse pas trop riquiqui, ce qui est à souligner dans un quartier où le moindre mètre carré d’espace de trottoir est utilisé à bloc pour tenter de satisfaire la vaste clientèle  prête à avoir le nez dans les pots d’échappement et être assise sur les genoux du voisin pour sentir le moindre rayon de soleil venant défier la grisaille parisienne. Bref, on n’a pas dérogé à la règle, on cherchait donc nous aussi une place en terrasse.

Amateurs du traditionnel brunch oeufs/saumon ou saucisse/viennoiseries, passez votre chemin. On vous propose ici un plan pour changer un peu de votre train train dominical, mais qui ravira aussi bien ceux qui décuvent se remettent doucement de leur soirée que les chercheurs de nouvelles saveurs. En effet, pas forcément de menu unique, mais plutôt un brunch “tapas” (ou “botanas”), avec des petites portions pour goûter tout pleins de trucs (et ça, pour ceux qui sont aussi indécis que moi, bah c’est vachement cool). La formule dej existe, mais ne l’ayant pas testée, je peux uniquement dire que ça avait l’air pas mal non plus!

Aller, je te montre ce que ça donne niveau carte et accueil:

IMG_20140804_143318IMG_20140804_14341220140803_150012

-> miam les petites focaccia qui te font patienter! On en redemande!

Ce fût donc des trucs à partager (ou pas) pour mon homme et moi-même:

On a fait moit-moit sur le gras, à savoir les délicieuses frites de polenta et sauce tartare et le jamon/patates douces.

IMG_20140804_000656IMG_20140804_000923

Côté frites, la sauce est étonnamment légère, et c’est la texture parfaite du fameux “crousti-fondant”. En gros, l’enrobage crépite, et l’intérieur composé d’une polenta crémeuse fond dans la bouche. Et avec la sauce c’est magique. Le jambon me semblait à la base moins original, mais faux! Les patates douces dont cuites à la perfection, et le mariage des deux saveurs est top! Ajoutez à cela la petite chantilly aérienne, c’est délicieux!

On fait glisser le tout avec les jus artisanaux de Patrick Font:

IMG_20140804_143527

Sur la suite, plus de super moit-moit (par ici la référence) qui tienne, c’est chacun pour soi! J’opte donc pour le poulpe et mon homme pour les sardines:

IMG_20140803_235759IMG_20140804_000309

Et là, c’est comme d’avoir un petit nuage en bouche. Tout y est; non seulement c’est beau (mention particulière pour la présentation des assiettes), mais en plus c’est fin et recherché. Le mariage de toutes les saveurs est top, et on sent vraiment tous les produits en bouche: la mangue, la noix de coco, la citronnelle, et le poulpe ultra tendre. Je ne sais pas si vous avez déjà pu le goûter, mais cela ressemblait fortement au poulpe au naturel de la marque Belotta-Belotta (vous pouvez même vous en procurer ici, et c’est une petite tuerie). Les sardines étaient d’après les retours hautement recommandables également. La présentation dans la boîte métallique, avec les mouillettes, donnait vraiment envie d’aimer les sardines! N’étant à la base pas fan du poisson en boîte, je ne pourrai pas vous en dire plus sur ce plat, si ce n’est qu’il ravira les bons mangeurs (c’est assez copieux).

Pour le dessert, on a eu le droit à méli-mélo de glaces et fruits. Plus exactement, il s’agissait de pêches blanches légèrement cuites, avec un sorbet à la verveine à tomber par terre, et un crémeux au citron tout doux. Quelques tuiles pour le croquant et bienvenu au paradis. Moi qui ne suis d’habitude ni une fan des fruits cuits, ni des desserts à base de sorbets, je dois avouer que j’ai été conquise!

IMG_20140804_001221

Ce sans faute s’est donc terminé par des petits financiers pistache tous mimis pour accompagner le café:

IMG_20140804_143724

Prêts pour aller digérer dans le parc au soleil après?

IMG_20140803_232046