Agenda de décembre – réchauffons-nous les cœurs!

Après un gros retard sur l’agenda précédent, je vais tenter de publier celui-ci, tenez-vous bien, en avance! Alors à vos agendas!

L’éclair de génie a décidé de préparer notre foie pour les fêtes, puisqu’ils ont décidé de sortir un coffret, là aussi en édition limitée: le coffret #001 Licence to eat ! Soit 10 éclairs aux saveurs inédites dans un écrin argenté. Attention: Edition limitée 1000 coffrets dispo du 13 au 31 décembre. Et tout à l’air merveilleux…

éclair de génie

L’évènement HAPPY LANGUEDOC du 1e au 15 décembre. Une de mes régions viticole favorite prépare des dégustations dans toute la France! De quoi en profiter pendant deux semaines.Plus d’info ici

agendahl

Si vous avez raté le Priceless Souper #8, alors ne ratez pas le #9 – La Générale! Les ventes ouvrent le 1e décembre à cette adresse. Et c’est JF Piège qui vous fera découvrir sa nouvelle adresse top secret: pas même le concept, le nom, la formule, la déco, où l’adresse (Paris 7ème) qui ne vous sera révélée qu’au tout dernier moment…

796_paris_fooding_marquee.desktop_1392_708

LE NOEL SOLIDAIRE TOUS A TABLE le 22 décembre
A partir de 19h, gastronomes et mélomanes découvriront, tour à tour, plusieurs créations culinaires spécialement concoctées par le chef de l’Alcazar et sa brigade rythmées par les performances artistiques et musicales mises en scène sous l’oeil et les papilles des convives issus de milieux sociaux différents. Ce rendez-vous annuel mené par Flavio Nervegna offre la possibilité à tous ceux qui n’y ont plus la chance, d’ouvrir la porte d’un grand restaurant le temps d’une soirée d’exception mêlant spectacles, surprises et dégustations. Les infos ici.

10371984_728665827182015_2110111212043576592_n

Pour ceux qui comme moi ont raté le salon saveur en novembre, pas de panique! Ils remettent le couvert du 5 au 8 décembre 2014, porte de Champéret, histoire de vous aider à préparer vos fêtes de fin d’année, et de trouver pleins de super cadeau de Noël (au moins vous êtes sûr de ne pas vous planter en offrant un bon saucisson à mamie). Plus de 350 artisans et producteurs seront réunis pour l’occasion! Les infos ici

Wide_Plaisirs.desktop_1392_708

Séance Spéciale La Séance Fricote x MK2Jeudi 11 Décembre 2014 à 19h30. Fricote, c’est ce magasine Food décalé dont je suis absolument fan. Alors quand vous mêlez ça au ciné avec MK2, Au programme : plongée au cœur des rues congolaises avec la projection de Kinshasa Kids, dégustation de boissons africaines et de hot-dogs revisités par Le Tricycle et déhanchés sous les rythmes enivrants de Yannick Do, le roi des sons afrobeat, soukouss, funk et rumba. Chaque “Fricoteur” se verra offrir un sac rempli de surprises bonnes à manger et à lire ! Et tout ça pour la modique somme de 25€! Résa ici

Samedi 6 décembre, c’est la sandwich club #5, organisée par Muxu Paris et le label Animal Records. AU MENU: 4 Sandwichs spécial winter (au choix) + 1 boisson + 1 Dessert pour 20€, des bières artisanales de la Brasserie La Parisienne et Dj Set électro par JLLJ. Plus d’infos ici.
Le Garde-robe, bar à vin sympatoche, propose à des chefs de venir égayer leur table d’hôtes pendant tout le mois de décembre. Un programmation chargée à alléchante!
pastedGraphic.png
Dernière chose, décembre venant avec le froid, quoi de mieux que de vous réchauffer avec un bon chocolat chaud. A défaut de pouvoir le faire au coin de la cheminée (bah oui c’est interdit à Paris maintenant), vous pourrez déguster dans un des bars à chocolat qui parsèment la capitale. Je vous recommande de jeter un coup d’œil à cet article du Bonbon qui les recense. Perso, celui de Jean-Paul Hevin me fait très envie, tout comme la dégustation Whisky/Boissons chocolat chez Pierre Hermé.
Les Bars à Chocolat de l’hiver !
Advertisements

Agenda d’octobre

Hello à tous!

Nous sommes certes déjà mi-octobre, mais il n’est jamais trop tard pour publier les rendez-vous à ne pas manquer!
L’automne arrive, les feuilles mortes se ramassent à la pelle, et le PSL est de retour chez Starbucks (Pumpkin spice latte, quand même).

Si c’est effectivement le retour de la légendaire grisaille parisienne matinée d’une douce pluie fine insupportable, octobre est quand même un mois super cool (bah ouais, c’est mon anniversaire). Au-delà du retour des courges en tout genre qui me font sauter de joie (chacun son truc vous me direz), Paris nous a réservé pleins de trucs vachement cools!

Il y a eu des masterclass d’enfer, comme celle de Philippe Conticini de la pâtisserie des rêves, ou celle de Michalak, qu’on ne présente plus (oui, bon je suis à la bourre je sais).

semaine_du_gout (1)

Toute la semaine, c’est aussi l’édition 2014 de la semaine du goût (qui accessoirement a 25 ans en même temps que moi!). A cette occasion, pleins d’ateliers pour petits et grands, de conférences ou de dégustation, sur le thème de la gastronomie. Plus de 500 restaurants participent aussi à l’opération en France, et vous feront à cette occasion goûter une “surprise du chef” (une verrine, un trou-normand, un amuse bouche…). Pour les veinards qui ont encore la chance d’être étudiants, vous pouvez même parfois bénéficier de 50% de réduc sur l’addition! Perso, j’irais bien faire un tour découvrir la surprise réservée par Maguey. Déjà que le brunch de demain a l’air d’être une tuerie… Les food trucks sont aussi de la partie, et vous pourrez aller chercher votre surprise dans tout un tas de camions alléchants (la liste ici). Pour les ateliers, ils sont très nombreux, et il y en a vraiment pour tous les goûts (vous avez repéré le jeu de mots hein? je sais, quelle humour…) (liste géolocalisée ici). J’ai déjà repéré un atelier sympa pas loin de chez moi, chez Lenôtre, qui consiste en une “Dégustation de mille feuilles. A l’occasion de la Semaine du Goût, les chefs de la Maison Lenôtre, vous invitent à découvrir ou redécouvrir leur incontournable mille feuilles. Craquez pour son délicat feuilleté caramélisé agrémenté d’une divine crème pâtissière vanille Bourbon de Madagascar.” Je sais pas pour vous, mais perso je salive d’avance! rdv toute la semaine entre 11h et 18h.

ClubMate-banniere-MamieFoodie-final1Deuxième rendez-vous: Mamie fait de la street food. Le concept est assez simple: Valoriser le savoir faire culinaire de 8 mères-grand de 8 pays différents, passionnées de cuisine, qui vous mijoterons de bons petits plats traditionnels, loins des burgers qui commencent à vous sortir par les trous de nez. Qui plus est, le concept a été créé et monté par 5 étudiants de l’ESCP, et ça vaut le coup d’aller les encourager en prenant un billet pour la modique somme de 10€. Le lien est ici et leur page fb ici (Il y a même un IG pour les plus fan).

N’hésitez pas à m’aider à compléter cet agenda si vous avez eu vent d’autres rdv à ne pas manquer!

 

Fine Lalla – Une ruelle marocaine à Paris

Hello les cocos!

Retour de vacances et rentrée obligent, vous avez retrouvé le train-train du sandwich mou et fadasse mâchonné derrière l’ordinateur… Tandis que le soleil vous nargue avec son été indien, vous rêveriez d’une petite escapade rien que le temps d’une pause dej… Passez donc la porte de Fine Lalla, et la délicieuse odeur de fleur d’oranger vous transportera tout de suite loin des pots d’échappement!
IMG_20140930_211746

Comme l’image vous le fait aisément deviner, il s’agit donc ici de vous plonger dans un univers marocain. Fine lalla veut d’ailleurs dire “Où est grand-mère”, ce qui colle tout à fait avec l’esprit du lieu. En gros, comment revisiter le terroir marocain (gastronomique et culturel) pour l’adapter à vos contraintes de parien(nne) déjà super-booké.

Déjà, ça passe par un accueil ultra-chaleureux, avec une équipe formidable, aux petits soins pour vous présenter le concept.

20140915_133929
Mais, me direz-vous, qu’est-ce qui fait de Fine Lalla une “ruelle”? Et bien ici, vous faites vos courses, muni de votre panier, alternativement chez Mima, Inès, Habib, Simo ou Fatima (c’est une manière poétique de dire que vous passez à plusieurs stand). Mima, c’est celle qui prépare les bons petits plats qui vous sont présentés à l’entrée. Des tajines, des sandwichs de tajines (oui oui!), des couscous, de la pastilla… Inès vous propose ses pâtisseries, à agrémenter d’un thé ou d’un jus de chez Habib. Enfin, Simo vous a sélectionné pleins de délicieux produits en direct de là-bas pour ramener un peu de soleil chez vous. Pour les plus fans, Fine Lalla a même créé une ligne de bijoux adorables inspirés des pâtisseries marocaines (des cornes de gazelles et des thés à la menthe sans les calories!). Et ça ressemble à quoi tout ça??

20140915_12481420140915_124736  20140915_12472320140915_124747

20140915_13385320140915_132319

20140915_134349 20140915_134404 20140915_134455IMG_20141001_001129

20140915_134140   20140915_134443

Malheureusement, les pâtisseries étaient en cours d’acheminement (Fine Lalla les fait venir directement du Maroc), et je n’ai pas eu la chance de goûter la grande variété de cornes de gazelles (à pleins de parfums différents, comme des macarons!). Ma copine Sophie qui m’accompagnait, du blog le goût du rêve, a pu elle revenir prendre un thé et goûter la partie sucrée, et il semblerait que ça vaille le coup!

Bon, sinon, passons aux choses sérieuses, est-ce aussi bon que beau?

Nous avons donc choisi un menu tajine (à gauche) et un menu couscous (à droite), servis à table super rapidement.

menu 1 menu 2

En entrée, tout était frais et très agréable. Nous avions opté pour une salade de carottes aux cumin, et un caviar d’aubergines et tomates, ou
“Zaalouk”. Ma préférence allait toutefois aux carottes, qui étaient très parfumées.

carottesaubergine

En plat, nous avons donc choisi un tajine de poulet aux oignons caramélisés et une tajine de keftas (boulettes de boeuf). Le poulet était délicieux, avec son mélange sucré/salé, parsemé de pois chiches et raisins secs. Les boulettes, une fois mélangées à la sauce à base de tomates, d’oeufs et de laurier, sont également très bonnes. C’est copieux, sans être trop lourd.

couscous tajine

Enfin, en dessert, notre choix s’est porté sur une salade de fruits frais à la fleur d’oranger et un fromage blanc aux dattes. La première est très rafraîchissante (et en plus j’adore la grenade qui va avec!). Le coulis de date sur le 2e est une petite tuerie, qui s’équilibre très bien avec le fromage blanc, ce dernier apportant une pointe d’acidité et de légèreté.

dates fruits

En conclusion, c’est bon, et il y en a pour tous les goûts et les portefeuilles! Ceux qui veulent s’attarder peuvent bénéficier de l’ambiance salon de thé, tandis que les plus pressés seront servis rapido, voire emporteront ou se feront carrément livrer! Une adresse sympa avec beaucoup de choses à tester en somme, et en pleine zone de bureaux!

Fina Lalla
23 Rue Louis le Grand
75002 Paris
http://www.finelalla.com/

Les rendez-vous de la rentrée à ne pas manquer!

Eclair week Fauchon, du 12 au 20 septembre 2014

Eclair-week-Fauchon-Paris

Chaque année, Fauchon dédie un peu plus d’une semaine à sa spécialité: les éclairs. Tout au long de l’année, vous pouvez déjà retrouver une sélection des parfums classiques et de nouveautés, comme en témoigne leur page web (Je réalise que, honte à moi, je n’ai pas encore testé les surcé/salés framboise/poivron, saumon/mangue/pomelos et crabe/pomme verte/lait d’amande!). Mais vous aurez intérêt à les avoir goûtés avant ces neuf jours merveilleux, car à ce moment là ce n’est pas entre trois mais 36 parfums que vous devrez choisir! Des nouveautés sucrées fort alléchantes (l’éclair citron meringué: meringue italienne parfumée au jus de citron et parsemée de zestes de citron vert, cœur crémeux acidulé et un confit de citron jaune; l’éclair Ayudaya: crémeux à la noix de coco, à la citronnelle et au combava, recouvert d’un glaçage au chocolat blanc décoré de feuille d’or et de noix de coco et l’éclair Henné du Maroc :crémeux au café et à la cardamone, recouvert d’une coque en chocolat décorée de motifs orientaux en beurre de cacao) feront concurrences aux créations salées(«saumon tartare et crème de yuzu», «crabe Saint-Honoré», «Foie Gras fraise», «fromage de chèvre figue de Solliès et noix» ou encore «tomate et jambon Ibaïona»…). La bonne nouvelle, c’est que mon bureau est juste à côté niark niark. La mauvaise: je suis sensée être sur une plage à partir du 21 septembre… Bref, pour plus d’infos, je vous encourage à aller consulter le blog Papilles&Pupilles!

 

Fetish Ispahan chez Pierre Hermé

580x405_GRANDE_FAMILLE_ISPAHAN

La deuxième bonne nouvelle, c’est que Pierre Hermé a décidé de décliner sa fameuse version de l’Ispahan pour notre plus grand bonheur (merci Le Goût du Rêve pour l’info)! Vous ne savez pas à quoi ressemble un Ispahan? Voici la description qu’en fait leur site: “L’accord rose, framboise et letchi a le don de nous transporter. Sa puissance nous propulse immédiatement à l’extase. Miracle, ce divin instantané, ce flash, cette sensation merveilleuse s’évanouit aussitôt, invitant immédiatement à une nouvelle bouchée. Ispahan est un goût exquis, dont on ne se lasse jamais.” Et c’est vrai. Alors imaginez maintenant ceci appliqué à nombre de classiques de la pâtisserie: choux, cheesecake, st ho, baba, cake, sorbet, bonbon, verrines, croissants, nougats, confitures etc. C’est sûr vous ne pouvez QUE trouver votre bonheur. En prime, si vous avez la flemme de vous déplacer, ce gentil Pierre peut même vous les livrer! Le lien, c’est ici.

Le classement des meilleurs pains au chocolat

TEST PAIN CHOCOLATcrédit photo Jean Chritophe Marmara/Le Figaro

Vous ne voulez pas attendre le dessert pour profiter de la rentrée culinaire? Commencez donc dès le petit dej, en éprouvant le classement des meilleurs pains au chocolat établi par le Figaro! Lenôtre Bastille arrive en tête du classement. Mais vous pouvez aussi en profiter pour faire d’une Pierre (Hermé, ok je sors) deux coups puisque ce dernier arrive 3e du classement, ce qui est quand même pas mal. Rassurez-vous, si votre boulangerie de quartier n’est pas dans le classement, c’est surtout car la rédaction s’est focalisée sur 24 adresses bien connues de la capitale. Il est donc tout à fait envisageable de compléter ce classement à votre guise! A vos calepins!

Tous au restaurant! 

affiche_tous_au_restaurant_bd_jpg

Un repas offert pour un repas acheté dans de nombreux restaurant, notamment des grandes tables! Je vous laisse lire l’article que j’ai publié à ce sujet.

Un australien à Paris

Un food truck australien éphémère se ballade à Paris jusqu’au 4 octobre! Envie de changer des burgers? Testez les lunch box d’Alexis Braconnier (ex candidat à Top-Chef apparemment). Au menu? Salade de crabe* au poivre vert et au citron vert ou Ribs de boeuf à l’ananas, sauce BBQ, Meat Pie d’agneau, pickles ou Crevettes Qwehli King Prawns** à l’ail, au maïs et au poivron, et en dessert le Pavlova au kiwi et fruits rouges ou le Chocolat Milo façon liégeois, éclats de brownies aux noix de Macadamia. Ils font même le brunch, composé d’un Croque Vegemite, de Banana Bread et de Lamington (gâteau national à base de chocolat et noix de coco) , et d’un smoothie mangue, concombre et eucalyptus. Pour plus d’infos, rdv ici.

campaigns-fr-foodtruck-pg2-hl1

A vos agendas!

12 septembre – Berges de Seine
13 septembre – Point Ephémère
19-20-21 septembre – Le Carreau du Temple
25 septembre – Le Saut du Loup (107 Rue de Rivoli, 75001 Paris)
26 septembre – L’Opéra Restaurant (Palais Garnier)
30 septembre-3 octobre : Blind Pig (5 rue des Guillemites, 75004 Paris)
4 octobre – MK2 Bibliothèque

Priceless souper #6 Pierre Hermé

Oui, encore lui! Pour les inconditionnels (et ceux qui ont encore des sous en fin de mois), Le Fooding et Master Card s’associent au pâtissier parisien et à la célèbre maison de champagne Mumm pour vous proposer un menu 100% sucré le 19.09.2014 À 18H. Pour la modique somme de 150€, vous pourrez donc être reçu au cœur de l’Atelier, où naissent toutes les créations du chef, et déguster quelques merveilles du genre. Il reste encore des places, dépêchez-vous! Résa ici.

souper

La street food au carreau du temple

streetfood

Du 19 au 21 septembre, c’est la STREET FOOD TEMPLE! Bien sûr, le nom parle de lui-même, vous vous doutez que ça va tourner autour de la gastronomie et de la nourriture de rue. Déjà, tout autour du lieu, vous retrouverez 26 camions qui officient dans la capitale (liste complète ici), avec des grands classiques (le camion qui fume, Cantine California, Glazed…), de la cuisine du monde (thaï, australien, africain, mexicain, chilien…), des burgers et hot dogs en veux tu en voilà, du bio, du frais… Un rêve! Vous êtes au régime? Profitez de la ruelle “mangeons bien, mangeons local”, qui vous propose de faire votre de choix de fruits et légumes parmi les étales colorés, pendant que le truck de la CERVIA proposera de préparer, trancher, ciseler vos emplettes et vous les servir en petits cornets. Enfin, l’allée «MMMMHHHH» qui me rend particulièrement curieuse, puisque tout ce qui en est dit c’est qu’il s’agira de “triporteurs, tricycles et BBQ géants” proposant un vaste choix pour vous sustenter. Pour la partie liquide, il y aura aussi des mixologues invités tous les soirs, pour vous faire goûter de subtils nectars.

Une fois votre estomac contenté, vous pourrez passer aux nourritures de l’esprit, puisque le carreau du temple propose également des expos, des projections, de la musique… Bref, vous n’êtes pas près d’avoir fait le tour! Pour les #régimeuses (ou juste si vous culpabilisez d’avoir enchainé burgers, hot dogs, et barbeuks tous le we), on vous propose même de ramener votre yoga mat et de faire une séance sportive! Pour les sportifs un pastis à la main, ramenez vos boules, il y a un terrain de pétanque. Ils ont vraiment pensé à tout!

Le programme complet, c’est ici.

Le Japon s’invite Rive Gauche

japon

Suite aux recommandations d’un ami, je pense aller faire un tour au Bon Marché incessamment sous peu! Je ne suis à la base pas une grande fan des grands magasins… sauf pour leur rayon gourmet! Cette fois, du 30 août au 18 octobre, c’est le Japon qui est à l’honneur dans le cadre d’une grande exposition culture, mode, design et food. Dans la partie épicerie, pleins de produits kawaï à rapporter chez soi (ou même à se faire livrer si passer la Seine vous fait peur). Côté gastronomie, il y a pléthore d’animations: des Master Class et des démos avec des grands chefs, des dégustations, un bar à thé, mais également des mets créés pour l’occasion à déguster dans les restaurants du BM. Tout est détaillé ici.

Coretta

Hello!

Avez-vous déjà essayé de trouver une table en terrasse un dimanche de beau temps pour le brunch, en plein quartier des Batignolles? Non? En gros c’est à peu près ça:

Mais cette fois, la persévérance et la chance combinées nous ont fait atterrir chez Coretta.

IMG_20140804_14321320140803_154349

J’avais déjà lu plusieurs articles alléchant à propos de ce nouveau restaurant à la déco un peu branchouille mais pas prétentieux, dont la cuisine semblait valoir le détour. Gros plus number one: la vue dégagée sur le fort agréable parc Martin Luther King (ça vous donne même un plan pour une balade dominicale post-brunch); gros plus number two: la terrasse pas trop riquiqui, ce qui est à souligner dans un quartier où le moindre mètre carré d’espace de trottoir est utilisé à bloc pour tenter de satisfaire la vaste clientèle  prête à avoir le nez dans les pots d’échappement et être assise sur les genoux du voisin pour sentir le moindre rayon de soleil venant défier la grisaille parisienne. Bref, on n’a pas dérogé à la règle, on cherchait donc nous aussi une place en terrasse.

Amateurs du traditionnel brunch oeufs/saumon ou saucisse/viennoiseries, passez votre chemin. On vous propose ici un plan pour changer un peu de votre train train dominical, mais qui ravira aussi bien ceux qui décuvent se remettent doucement de leur soirée que les chercheurs de nouvelles saveurs. En effet, pas forcément de menu unique, mais plutôt un brunch “tapas” (ou “botanas”), avec des petites portions pour goûter tout pleins de trucs (et ça, pour ceux qui sont aussi indécis que moi, bah c’est vachement cool). La formule dej existe, mais ne l’ayant pas testée, je peux uniquement dire que ça avait l’air pas mal non plus!

Aller, je te montre ce que ça donne niveau carte et accueil:

IMG_20140804_143318IMG_20140804_14341220140803_150012

-> miam les petites focaccia qui te font patienter! On en redemande!

Ce fût donc des trucs à partager (ou pas) pour mon homme et moi-même:

On a fait moit-moit sur le gras, à savoir les délicieuses frites de polenta et sauce tartare et le jamon/patates douces.

IMG_20140804_000656IMG_20140804_000923

Côté frites, la sauce est étonnamment légère, et c’est la texture parfaite du fameux “crousti-fondant”. En gros, l’enrobage crépite, et l’intérieur composé d’une polenta crémeuse fond dans la bouche. Et avec la sauce c’est magique. Le jambon me semblait à la base moins original, mais faux! Les patates douces dont cuites à la perfection, et le mariage des deux saveurs est top! Ajoutez à cela la petite chantilly aérienne, c’est délicieux!

On fait glisser le tout avec les jus artisanaux de Patrick Font:

IMG_20140804_143527

Sur la suite, plus de super moit-moit (par ici la référence) qui tienne, c’est chacun pour soi! J’opte donc pour le poulpe et mon homme pour les sardines:

IMG_20140803_235759IMG_20140804_000309

Et là, c’est comme d’avoir un petit nuage en bouche. Tout y est; non seulement c’est beau (mention particulière pour la présentation des assiettes), mais en plus c’est fin et recherché. Le mariage de toutes les saveurs est top, et on sent vraiment tous les produits en bouche: la mangue, la noix de coco, la citronnelle, et le poulpe ultra tendre. Je ne sais pas si vous avez déjà pu le goûter, mais cela ressemblait fortement au poulpe au naturel de la marque Belotta-Belotta (vous pouvez même vous en procurer ici, et c’est une petite tuerie). Les sardines étaient d’après les retours hautement recommandables également. La présentation dans la boîte métallique, avec les mouillettes, donnait vraiment envie d’aimer les sardines! N’étant à la base pas fan du poisson en boîte, je ne pourrai pas vous en dire plus sur ce plat, si ce n’est qu’il ravira les bons mangeurs (c’est assez copieux).

Pour le dessert, on a eu le droit à méli-mélo de glaces et fruits. Plus exactement, il s’agissait de pêches blanches légèrement cuites, avec un sorbet à la verveine à tomber par terre, et un crémeux au citron tout doux. Quelques tuiles pour le croquant et bienvenu au paradis. Moi qui ne suis d’habitude ni une fan des fruits cuits, ni des desserts à base de sorbets, je dois avouer que j’ai été conquise!

IMG_20140804_001221

Ce sans faute s’est donc terminé par des petits financiers pistache tous mimis pour accompagner le café:

IMG_20140804_143724

Prêts pour aller digérer dans le parc au soleil après?

IMG_20140803_232046

 

Tous au restaurant! 22 au 28 septembre 2014

vienilogoevent

Bonjour!

Juste un petit article pour vous dire de ne pas louper la prochaine édition de l’événement “votre invité est notre invité“.

En quoi cela consiste? C’est très simple: un menu offert pour un menu acheté (entrée, plat, dessert). Non seulement cela peut être une belle occasion pour découvrir de nouveaux lieux, mais en plus, de nombreux grands chefs sont associés à cette initiative (en même temps, ça a été lancé par Alain Ducasse…)

Mieux, s’il vous prend l’envie de vous faire un petit we gastronomique, ceci est valable dans toute la France!

Personnellement, je débarquerai tout juste de l’avion donc ça sera Paris, mais quelques adresses mythiques me font déjà saliver: Hélène Darroze, Guy Savoy, Michel Rostang, Jean Louis Nomicos, Lasserre …

Un seul conseil si vous voulez profiter des grandes tables: ruez-vous sur les places, ça part très vite! Les résas ouvrent le 17 septembre.

Vous pouvez même liker leur page facebook.

A vos agendas!

affiche_tous_au_restaurant_bd_jpg

Pozzetto – le glacier du marais

Hello,

Avez-vous déjà entendu parler de Pozzetto? Si comme moi, vous avez lu quelques articles sur les meilleurs glaciers de Paris pour profiter de l’été (évidemment pendant que vous vous morfondez au bureau), probablement. Sinon, rassurez-vous, il n’est pas trop tard pour rattraper le temps perdu et lire ce merveilleux article! J’ai donc profité d’une éclaircie lors de ce samedi d’août pour vérifier par moi-même ce qui se disait sur cet endroit. La pluie ayant découragé la plupart des gourmands, j’ai pu en plus prendre tout mon temps pour faire mon choix!
Donc Pozzetto, concrètement c’est quoi? Un glacier, ça je pense que vous l’aurez compris, mais pas n’importe lequel. Comme l’explique leur site, “Littéralement le mot “Pozzetto” signifie “petit puits”. Les “Pozzetti” (pluriel de Pozzetto) permettent de conserver les glaces au froid avec un système de bain-marie utilisé par les maîtres glaciers italiens. Ce système préserve le délicat équilibre de la structure et du parfum de la glace en évitant les chocs thermiques.” Il s’agit donc de glace italienne, une vraie, préparée quotidiennement (ce qui explique le nombre de parfums réduits), à base de produits frais.

Pour être sûr de ne pas passer à côté, Pozzetto, ça ressemble à  ça:

IMG_20140804_142312

Vous pouvez soit prendre une glace à emporter, soit rentrer dans le petit café pour apprécier également leur choix de boissons chaudes et autres douceurs.

Bon revenons à l’essentiel donc: les glaces. Les parfums sont divisés en plusieurs catégories, comme l’illustre très bien la photo:

20140802_192105

 

Du coup, même avec un choix “limité”, je ne savais déjà plus où donner de la tête… Je choisis donc la taille de mon pot (moyen, 4,90€) et réalise que, ô merveille, on peut y mettre autant de parfums qu’on souhaite! Je n’ai pas poussé le vice jusqu’à lui demander de mettre 12 parfums dans un petit pot (tiens, ça aurait pu être drôle ça), mais me suis contentée de 4 (et j’ai également honteusement profité du pot de mon homme pour goûter d’autres parfums niark niark). J’ai donc opté pour fiordilatte, chocolat blanc, gianduia et pastèque. Et ça donnait ça:

IMG_20140803_014635

Je serais bien incapable de donner un ordre de préférence, tant elles étaient toutes excellentes. La pastèque était ultra rafraîchissante, et donnait vraiment l’impression de mordre dans le fruit. La fiordilatte douce et subtile, le chocolat blanc était une petite tuerie, et quant au gianduia, le petit goût de noisette était exquis! Seul bémol, j’ai goûté la stracciatella qui elle était un peu décevante.

Donc verdict, courrez-y, ça vaut vraiment le coup d’aller faire un tour, et d’en profiter pour se faire une petite ballade digestive dans le Marais! Sinon, si vous avez toujours faim, ils ont également créé Pozzetto 2, une épicerie italienne plus tournée vers le salé, qui se trouve juste à côté.

Pozzetto
39 rue du Roi de Sicile, Paris,
France 75004
http://www.pozzetto.biz/