Fine Lalla – Une ruelle marocaine à Paris

Hello les cocos!

Retour de vacances et rentrée obligent, vous avez retrouvé le train-train du sandwich mou et fadasse mâchonné derrière l’ordinateur… Tandis que le soleil vous nargue avec son été indien, vous rêveriez d’une petite escapade rien que le temps d’une pause dej… Passez donc la porte de Fine Lalla, et la délicieuse odeur de fleur d’oranger vous transportera tout de suite loin des pots d’échappement!
IMG_20140930_211746

Comme l’image vous le fait aisément deviner, il s’agit donc ici de vous plonger dans un univers marocain. Fine lalla veut d’ailleurs dire “Où est grand-mère”, ce qui colle tout à fait avec l’esprit du lieu. En gros, comment revisiter le terroir marocain (gastronomique et culturel) pour l’adapter à vos contraintes de parien(nne) déjà super-booké.

Déjà, ça passe par un accueil ultra-chaleureux, avec une équipe formidable, aux petits soins pour vous présenter le concept.

20140915_133929
Mais, me direz-vous, qu’est-ce qui fait de Fine Lalla une “ruelle”? Et bien ici, vous faites vos courses, muni de votre panier, alternativement chez Mima, Inès, Habib, Simo ou Fatima (c’est une manière poétique de dire que vous passez à plusieurs stand). Mima, c’est celle qui prépare les bons petits plats qui vous sont présentés à l’entrée. Des tajines, des sandwichs de tajines (oui oui!), des couscous, de la pastilla… Inès vous propose ses pâtisseries, à agrémenter d’un thé ou d’un jus de chez Habib. Enfin, Simo vous a sélectionné pleins de délicieux produits en direct de là-bas pour ramener un peu de soleil chez vous. Pour les plus fans, Fine Lalla a même créé une ligne de bijoux adorables inspirés des pâtisseries marocaines (des cornes de gazelles et des thés à la menthe sans les calories!). Et ça ressemble à quoi tout ça??

20140915_12481420140915_124736  20140915_12472320140915_124747

20140915_13385320140915_132319

20140915_134349 20140915_134404 20140915_134455IMG_20141001_001129

20140915_134140   20140915_134443

Malheureusement, les pâtisseries étaient en cours d’acheminement (Fine Lalla les fait venir directement du Maroc), et je n’ai pas eu la chance de goûter la grande variété de cornes de gazelles (à pleins de parfums différents, comme des macarons!). Ma copine Sophie qui m’accompagnait, du blog le goût du rêve, a pu elle revenir prendre un thé et goûter la partie sucrée, et il semblerait que ça vaille le coup!

Bon, sinon, passons aux choses sérieuses, est-ce aussi bon que beau?

Nous avons donc choisi un menu tajine (à gauche) et un menu couscous (à droite), servis à table super rapidement.

menu 1 menu 2

En entrée, tout était frais et très agréable. Nous avions opté pour une salade de carottes aux cumin, et un caviar d’aubergines et tomates, ou
“Zaalouk”. Ma préférence allait toutefois aux carottes, qui étaient très parfumées.

carottesaubergine

En plat, nous avons donc choisi un tajine de poulet aux oignons caramélisés et une tajine de keftas (boulettes de boeuf). Le poulet était délicieux, avec son mélange sucré/salé, parsemé de pois chiches et raisins secs. Les boulettes, une fois mélangées à la sauce à base de tomates, d’oeufs et de laurier, sont également très bonnes. C’est copieux, sans être trop lourd.

couscous tajine

Enfin, en dessert, notre choix s’est porté sur une salade de fruits frais à la fleur d’oranger et un fromage blanc aux dattes. La première est très rafraîchissante (et en plus j’adore la grenade qui va avec!). Le coulis de date sur le 2e est une petite tuerie, qui s’équilibre très bien avec le fromage blanc, ce dernier apportant une pointe d’acidité et de légèreté.

dates fruits

En conclusion, c’est bon, et il y en a pour tous les goûts et les portefeuilles! Ceux qui veulent s’attarder peuvent bénéficier de l’ambiance salon de thé, tandis que les plus pressés seront servis rapido, voire emporteront ou se feront carrément livrer! Une adresse sympa avec beaucoup de choses à tester en somme, et en pleine zone de bureaux!

Fina Lalla
23 Rue Louis le Grand
75002 Paris
http://www.finelalla.com/

Les deux vaches – la table d’hôte

Bonjour à tous!

Pour ce premier article, j’ai décidé de vous parler de ma dernière découverte pour le déjeuner: la table d’hôte des deux vaches.

Vous connaissez déjà peut-être les deux vaches pour les avoir croisées au hasard des rayons de votre supermarché. Il s’agit de produits laitiers bio (et notamment de yaourts super bons), produits selon une démarche éco-responsable (le site ici), et dont vous reconnaîtrez aisément les deux meuh-scottes (hum, je vais probablement arrêter là cette envolée humoristique au risque de faire fuir le moindre lecteur dès le premier article):

bio_pour_tous

 

Je retrouvais donc une amie pour déjeuner, parfaite occasion pour tester ce resto à deux pas de ma boîte.

A l’étage, vous trouvez donc tout ce qui est à emporter, du sandwich à la salade, et surtout, un merveilleux bar à froyo (ou plus clairement frozen yoghurt) que je n’ai pas eu l’occasion de tester; mais je me suis promis d’y revenir bien évidemment! Vous pouvez donc vous poser en terrasse ou à l’intérieur pour déguster votre casse-croûte bio, fait à base de produits locaux et frais, en direct de chez les producteurs (enfin, en tout cas c’est ce que leur pub dit). Et ça ressemble à ça:

20140729_142230

Sinon, si vous avez plus de temps, vous avez la deuxième option, celle que j’ai testée: la table d’hôtes!

Pour cela, rdv au sous-sol, ou vous serez placé autour d’une table en U, avec des plats arrivant sur… Un tapis roulant! Oui oui, comme dans certains bar à sushis (mais sans les sushis). Ambiance tamisée, déco sympa, et petite vue sur la cuisine qui envoie les plats direct sur la bande magnétique. Autant vous dire qu’en voyant tous ces plats alléchants qui vous passent sous le nez, alors que votre estomac commence à crier famine, c’est à peine si vous avez le temps de lire la carte que vous vous serez déjà jeté sur un petit bol cerclé de couleurs vives.

20140729_132140

Il faut avouer que voir le plat que vous vous préparez à manger peut aider à choisir dans certains cas, mais pour moi, c’était plus une source d’indécision! J’ai finalement opté en entrée pour une salade au rouget, riz, lentilles et légumes d’été. Léger, frais, et fait avec de vraiment bons produits frais. C’était donc un très bon début!

IMG_20140801_180053

 

Ensuite, j’ai continué pour le plat sur un burger végétarien au cantal, composé d’aubergine, tomates et je ne sais plus exactement quels autres légumes. Les légumes, juste un peu confits, mélangés avec juste la bonne dose de fromage, c’était merveilleux!! Ca change du burger végé avec juste un gros champignon, ou encore avec un morceau de tofu! Un vrai régal! J’en oublierais presque le bun, qui pourtant mérite aussi qu’on le mentionne, avec sa texture un peu briochée. Miam! Le tout accompagné d’un petit verre de Tourraine pas désagréable.

IMG_20140801_212448

Et enfin, le clou du spectacle, un sablé et sa crème au beurre salé, léger comme tout!
L’apparence semblait plutôt indiquer à priori le contraire, mais la crème était plus sous forme de mousse onctueuse, ça fondait en bouche, avec la texture parfaite  du sablé c’était juste un petit bout de paradis! La petite pointe de sel dans le tout y était peut-être aussi pour quelque chose.

IMG_20140801_212713

Etant donné que les plats tournoyaient allègrement sous mon nez, j’avoue ne pas avoir fait attention sur le moment à la couleur des ramequins que je prenais, et donc à leur prix… Ma peur s’est vite dissipée quand j’ai reçu l’addition!
22€ entrée/plat/dessert et un verre de vin, pour du bio face aux Galeries Lafayettes! Que demander de plus!

Autant vous dire que dans ces conditions, cette adresse deviendra vite un de mes QG de pause déj!

Restaurant les deux vaches
17 Boulevard Haussmann, 75009 Paris
01 44 35 26 42
http://www.les2vaches.com/aux-2-vaches